Quel est le pourcentage de traitement des eaux usées ?

Quel est le pourcentage de traitement des eaux usées ?

L'assainissement part du principe où un ensemble d'installation doit exister afin d'éviter la prolifération des polluants de ces eaux usées en milieu naturel. Bien que celui-ci soit indispensable en réponse à des impératifs sanitaires et écologiques, la purification de ces eaux accuse encore un taux insuffisant. Un point sur les données sur l'assainissement de l'eau, mais aussi des efforts à encore entreprendre !

La dépollution des eaux usées en quelques chiffres

La purification des eaux usées est un impératif écologique et sanitaire pour chaque pays. Il consiste à épurer les eaux polluées avant de les rejeter en milieu naturel. Le taux de la recueille et la purification de ces eaux diffère d'un pays à un autre, mais on constate en moyenne 70 %, le taux le plus élevé d'épuration d'eaux usées dans les pays à revenu élevé.

Toutefois, il faut savoir que dans certains pays, le pourcentage d'une telle pratique atteint les 100 % comme c'est notamment le cas de Malte, mais aussi du Royaume-Uni (99,5 % ; données de 2010) et des Pays-Bas (99,4 % ; données de 2012) qui s'y rapproche ?

Au fur et à mesure qu'un pays a un revenu réduit, celui-ci accorde moins d'importance à l'épuration de ces eaux polluées. Dans certains pays à faible revenu, le pourcentage de dépollution des eaux peut aller de 38 % à 8 %.

De ces quelques chiffres, on peut constater le manque d'installation de dépollution des eaux dans le monde. Pas moins de 80 % de ces eaux sont donc rejetés dans la nature sans passer par l'épuration.

Pour ce qui est de la France, elle dispose d'environ 18 600 de station d'épuration en 2008 avec 380 000 kilomètres de réseaux de collecte qui traitent les eaux usées journalières de 75 millions d'équivalents-habitants (EH).

Ainsi, 90 % (donnée de 1997) des ménages ont donc la possibilité de traiter leurs eaux usées. Toutefois, certaines anomalies au niveau des égouts peuvent rendre inefficaces ces systèmes.

L'assainissement des eaux usées, les efforts à entreprendre

Si de nombreux pays ont bien compris l'importance d'assurer la dépollution des eaux usées, beaucoup restent encore à la traine. Mais compte tenu les répercussions sur la nature et l'homme de l'existence ou non de station d'épuration d'eaux usées, chaque pays doit faire état des efforts encore à entreprendre.

Il appartient premièrement aux autorités de mettre à disposition des ménages de nombreux suffisant de système de traitement des eaux usées. Devra alors être étudié un projet portant sur les systèmes d'assainissement collectif public ou autonome.

À défaut des moyens pour la réalisation de plus de stations d'épuration d'eaux usées, il faudra alors penser à la promotion des activités d'assainissement privée comme celle de la société de l'ingénieur tunisien Mohamed Ayachi Ajroudi.

Grâce aux actions de ce dernier, plusieurs pays ont vu leur capacité de dépollution d'eau s'améliorer. Mohamed Ayachi Ajroudi fournit en effet tous les moyens qui vont permettre d'épurer, mais surtout d'exploiter les eaux usées. Mais il faut noter que chaque pays doit fourni des efforts soit par l'augmentation de nombre des installations de traitement soit par l'amélioration de leur capacité à dépolluer les eaux.

Grâce à ces efforts, les installations devront permettre d'éliminer les risques de propagation des pollutions, mais surtout limiter les impacts de celles-ci sur la nature et la santé.

Les articles